Gazette de libération Numérique "Parler du monde coopératif qui tente d'advenir, à notre échelle"

Internet : quand le très haut débit associatif sauve les campagnes

En France en 2015, les habitants de nombreuses communes de départements ruraux n’arrivent toujours pas à obtenir des débits Internet satisfaisants. Face à ce constat, des passionnés s’organisent en associations et installent par eux-mêmes des accès très haut débit. Ailleurs, au Royaume-Uni, en Espagne, face aux déserts numériques, des citoyens suivent ce mouvement et fabriquent eux-mêmes des accès au réseau mondial.

Dans le département de l’Yonne, ils sont une poignée de bénévoles passionnés de technologies réseaux à avoir fait basculer PcLight — leur association d’apprentissage informatique créée en 1998 — en FAI (Fournisseur d’accès Internet). PcLight est enregistrée auprès de l’ARCEP, l’organisme de régulation des communications électroniques et des postes, comme n’importe quel opérateur réseau.

Au départ, il y a presque 3 ans, lorsque ces passionnés ont présenté leur solution d’accès à Internet, les élus et conseillers du département de l’Yonne ne les prenaient pas franchement au sérieux. Tout comme les habitants des zones rurales habitués aux débits ADSL dignes du début des années 2000. Sans compter ceux des zones dites « blanches » — ces fameux endroits où l’Internet haut débit  fonctionne à peine… voire pas du tout. Depuis, les choses ont changé. Pas pour la montée en débit des opérateurs nationaux — qui n’arrive toujours pas — mais pour ceux qui ont décidé d’adhérer à l’association PcLight… (lire la suite sur TV5Monde)

Comments are closed.